Accueil  > Agir !  > Je suis syndicaliste  > Médecine de travail

Médecine de travail

Le rôle du médecin du travail est défini dans l’article L4624-1 du Code du travail dans un but exclusivement préventif qui consiste à « proposer des mesures individuelles telles que mutations ou transformation de postes, justifiées par des considérations relatives notamment à l’âge, à la résistance physique ou à l’état de santé des travailleurs (...) ».

Dorothée Ramaut (Journal d’un médecin du travail, Cherche-midi, 2006), dans son livre Journal d’un médecin du travail , octroie une deuxième grande mission à sa profession : « une action sur le milieu du travail : le médecin du travail est le conseiller du chef d’entreprise ou de son représentant, des salariés, des représentants du personnel et des services sociaux. Son champ d’action couvre l’amélioration des conditions de vie ou de travail dans l’entreprise (...) ». Dans ce même ouvrage, elle note plus loin que « Malheureusement, avec certains confrères, le dialogue est extrêmement difficile, ils pensent parfois que nous sommes aux ordres du chef d’entreprise et que notre rôle est d’aider le patron à faire une sélection ».

Ceci peut expliquer que le médecin du travail n’est pas un interlocuteur naturel des victimes de violences sexuelles et sexistes. En 1990, Sylvie Cromer notait déjà que « concernant le harcèlement sexuel, [la médecine du travail] ne constitue que le sixième recours, dont les salariés précisent rarement le résultat obtenu. ». Chiffre toujours valable aujourd’hui.

Seul un fort volontarisme, qui est une sorte de militantisme, des médecins pourra libérer la parole au cours des consultations. Par nature, le volontarisme demande de la volonté que seules des personnes motivées à briser le tabou sur ce thème pourront avoir.

Il ne faut cependant pas négliger ce corps de métier, et les propos de tous nos interlocuteurs montrent un besoin global de formation de tous les acteurs, dont les médecins du travail, pour qu’ils soient un relais possible entre les victimes et l’entreprise.

Contact  |  Mentions légales  |  Plan du site